Les principales informations à connaître sur la dépendance

La dépendance

1,2 millions de personnes âgées, c’est le nombre de personnes âgées dites dépendantes ou en situation de perte d’autonomie.  Elles seront 2,2 millions d’ici à 2040. En plus de toucher un très grand nombre de personnes concernées, la perte d’autonomie et la dépendance impactent notre économie nationale de manière non négligeable. Alors tout le monde en parle…. Mais pour dire quoi ?

APPELEZ-NOUS : 05 24 99 08 09

Coût d’un appel normal depuis un mobile

Via notre formulaire de contact

Sur l’une des garanties SPB Family

La Dépendance, qu’est-ce que c’est ?

Dépendance partielle ou légère.

On parle de dépendance partielle ou légère lorsque le sénior dépendant est classé en GIR 3 ou 4. Il peut réaliser certains actes de la vie quotidienne seul, mais a besoin de l’assistance d’une tierce personne pour les autres.

Dépendance lourde ou totale.

Elle regroupe les personnes classées en GIR 1 ou 2. En général, la personne âgée ne peut réaliser seule, 4 des 5 actes de la vie quotidienne. L’assistance d’une tierce personne, aidant familial et/ou professionnel est indispensable de manière quasi continue.

Le saviez-vous ?

Lorsque l’on perd tout ou une partie de son autonomie suite à un accident ou une maladie et que l’on est âgé(e) de 59 ans, nous ne sommes pas considérés comme personne âgée dépendante, mais comme un adulte handicapé.

Qui évalue le niveau de perte d’autonomie de la personne âgée ?

Si la personne vit à domicile, c’est l’équipe médico-sociale du conseil général (département) qui viendra évaluer le niveau de perte d’autonomie et définir le plan d’aide nécessaire.

Lorsque la personne âgée réside en EHPAD, c’est le médecin coordonnateur de l’établissement dans lequel réside la personne âgée qui en prendra la charge.

Quel est l’instrument de mesure du niveau de dépendance ?

Le niveau de dépendance de la personne est évalué au travers de la grille AGGIR. Elle permet de situer les personnes en six groupes Iso-Ressources. C’est le seul outil permettant de définir le plan d’aide et notamment le montant de l’APA dont pourra bénéficier la personne âgée dépendante.

La grille AGGIR :

GIR 1 : Personnes confinées au lit ou en fauteuil ayant perdu leur autonomie mentale, corporelle locomotrice et sociale, qui nécessitent une présence indispensable et continue d’intervenants.
GIR 2 : Personnes confinées au lit ou en fauteuil dont les fonctions mentales ne sont pas totalement altérées et qui nécessitent une prise en charge pour la plupart des activités de la vie courante.
GIR 3 : Personnes ayant conservé leur autonomie mentale et partiellement leur autonomie locomotrice mais qui nécessitent quotidiennement et plusieurs fois par jours des aides pour leur autonomie corporelle.
GIR 4 : Personnes qui n’assurent pas seules, leur transfert mais qui une fois levées peuvent se déplacer à l’intérieur du logement. Elles doivent être aidées pour leur toilette et l’habillage.
GIR 5 : Personnes autonomes dans leur déplacement chez elles, qui s’alimentent seules et s’habillent seules. Elles peuvent nécessiter une aide ponctuelle pour la toilette, le repas ou le ménage.
GIR 6 : Personnes qui ont toutes leur autonomie pour les actes de la vie quotidienne.

Du côté des assureurs :

Pour simplifier la compréhension et la mise en place de garanties adaptées, les assureurs utilisent régulièrement les « AVQ », Actes de la Vie Quotidienne.

Certains en utilisent 6, d’autres les ont regroupés en 5 ou 4 catégories.

  • L’habillage : S’habiller, se déshabiller
  • S’alimenter : Se servir à manger de la nourriture préparée
  • La continence : Assurer l’hygiène de l’élimination
  • Le déplacement : Se déplacer à l’intérieur de son logement ou le quitter en cas de danger
  • Les transferts : Être capable de passer du lit à une chaise ou inversement
  • La toilette : Aptitude à faire sa toilette seul(e)

La dépendance en quelques chiffres

10

millions de personnes agées de plus de 75 ans en 2040.

35

pour cent des français connaîtront un état de dépendance avant leur décès.

700.000

personnes ont choisi de rester à domicile.

500.000

personnes vivent dans un établissement d'hébergement pour personnes dépendantes.

1000

euros de reste à charge moyen mensuel, par famille.

65

pour cent de femmes devront faire face à la dépendance après 60 ans.

1.2

million de personnes âgées dépendantes.

4.3

millions d'aidants consacrent 5 heures par jour en moyenne à une personne dépendante.

Restez connecté(e) à l'actualité de la dépendance

Inscrivez-vous à notre newsletter

Entrez votre adresse mail dans le formulaire à droite pour restez connecté(e) à l’actualité de la dépendance et des assurances SPB Family.

SPB Family et la communauté Aidants / Aidé(e)s

En savoir plus sur la garantie Family Autonomie

Cliquez ici pour tout savoir
de la garantie SPB Family Autonomie.

En savoir plus sur la garantie Family Aidant

Cliquez ici pour tout savoir
de la garantie SPB Family Aidant.